Page d'accueil

Recevoir la
Newsletter Transition :

Jean Claude Rouchy - 1990

Identification et groupes d'appartenance

Pour passer du domaine intrapsychique de l'identification à celui de psychosocial de l'identité, il est nécessaire de se référere aux groupes d'appartenance dans l'espace transitionnel desquels s'effectuent la métabolisation de la réalité psychique et du monde extérieur, la différenciation du Moi et du Non-Moi, du dedans et du dehors, du narcissisme et de l'investissement d'objets.
Le groupe constitue ainsi le chaînon manquant pour saisir à la fois les rapports du singulier au collectif (et inversement), et leur imbrication réciproque. La distinction entre groupe d'appartenance primaire (ou naturel) et groupes d'appartenance secondaire (ou institués) permet de rendre compte de l'histoire transgénérationnelle et des traces des traumas personnels et sociaux sur la structuration de la psyché.

Acquérir cette revue directement auprès d'Erès.

 


Lien vers l'éditeur : Eres

Accueil - - Référents Théoriques - - Formations - - Intervenants
Liens - - Publications - - Revue Connexions - - Contact